Filters

Cappella Mediterranea, Leonardo García Alarcón & Chœur de chambre de Namur - El Prometeo - Le Devoir

Ce Prométhée de 1669, premier opéra connu en espagnol, a été retrouvé en 2018. Mais il lui manquait tout le IIIe acte. Quelle performance interprétative plus intense et élaborée peut-on imaginer que de composer « à lamanière de… » ce IIIe acte afin de permettre à El Prometeo d’exister ? La musique est post-monteverdienne, ce qui permet à Leonardo García Alarcón d’évoquer Monteverdi, Cavalli ou Caldara. Le projet est couronné de succès : c’est aussi passionnant et kaléidoscopique que savoureux.

0
Le Devoir
12 December 2020